8 place du synode 17100 Saintes

Cabinet dentaire des Drs MULLER et DR BERNARD-EHRENSPERGER

Chirurgiens-Dentistes à Saintes

8 place du synode 17100 Saintes
8 place du synode 17100 Saintes

Les couronnes dentaires

Les couronnes prothétiques permettent de reconstruire des dents très délabrées, qu'elles soient dévitalisées ou non.

PRINCIPALES ÉTAPES DE RÉALISATION D’UNE COURONNE DENTAIRE PROTHÉTIQUE

  • La dent est préparée et un ancrage direct ou indirect (inlay-core) est mis en place en cas de fort délabrement.
  • Une empreinte optique dentaire est réalisée, et la couronne est usinée  puis fixée dans la même séance si cela est possible.
  • Lorsque l'intervention d'un prothésiste est nécessaire (dans les cas complexes), l'empreinte sera parfois réalisée avec un matériau type silicone afin de confectionner des moulages en plâtre. Des séances supplémentaires seront alors nécessaires et des couronnes provisoires devront être mises en place.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE COURONNES DENTAIRES

La couronne céramique CEREC


Elle est réalisée le plus souvent en une seule séance à partir d'une empreinte optique (sans pâte) de la bouche. Elle est conçue grâce à un logiciel informatique puis fabriquée au sein du cabinet dentaire grâce à une usineuse de haute précision. Elle peut ensuite être polie, glacée ou maquillée. C'est une couronne parfaitement biocompatible, esthétique et sans métal. Il n'y a pas besoin de réaliser de couronne provisoire lorsqu'elle est réalisée dans la même séance que l'empreinte optique.


La couronne dentaire en résine ou couronne dentaire provisoire

Elle protège la dent pendant les étapes de conception de la couronne dentaire définitive, quand cette dernière ne peut être réalisée le jour même. Mais, avec le temps, la résine devient poreuse et les microbes passent au travers ; il faut donc éviter de la garder trop longtemps.


La couronne dentaire métallique

C’est la moins coûteuse des couronnes dentaires prothétiques mais la moins esthétique. Elle est actuellement de moins en moins utilisée, en raison de la présence de métaux peu biocompatibles. Nous ne la réalisons que dans des cas très particuliers.


La couronne dentaire céramo-métallique

Elle est constituée d’une coque en métal recouverte d’une céramique qui a la même couleur que les dents. La présence de métal sous la céramique ne permet pas d’obtenir le même degré de translucidité que les dents naturelles ce qui peut donner un aspect opaque à la couronne. Avec le temps il apparaît parfois un liseré sombre à la base de la couronne car le joint devient plus visible au fur et à mesure que la gencive se rétracte en vieillissant. Avec un long recul dans son utilisation, on lui reconnaît cependant une très bonne stabilité.


La couronne dentaire tout céramique de laboratoire

Elle fait appel à des procédés de conception très évolués. Elle est constituée d’une armature en céramique ou zircone très résistante, recouverte d’une céramique cosmétique de même couleur que les dents. Ces couronnes dentaires sans métal ont un excellent rendu esthétique et une biocompatibilité supérieure aux couronnes dentaires céramo-métalliques.

NOS CONSEILS

Une dent couronnée doit être contrôlée très régulièrement afin d’intercepter un éventuel début de carie au niveau du joint entre la couronne et la dent.

Dernière mise à jour le: 20/05/2020

Article rédigé par le praticien